Trois grandes truites – Pêche

Trois grandes truites – Pêche

Comme pour toutes les espèces de poissons, certains types d’appareils sont beaucoup plus efficaces pour les attirer vers votre ligne. Nous vous présentons ici trois des appareils les plus utiles que tout pêcheur peut utiliser. Si vous préférez pêcher la truite avec le matériel habituel de filature, vous êtes au bon endroit.

Lorsque vous pêchez la truite, il est important d’utiliser une ligne de pêche de la bonne taille. De nombreux pêcheurs ont tendance à utiliser des lignes bien trop lourdes pour la truite. La ligne idéale pour la truite devrait toujours être un monofilament de test de 6 livres.

Les appareils Gang Hook sont destinés aux pêcheurs qui préfèrent utiliser des vers vivants comme appâts. Ce montage est remarquablement efficace dans les eaux courantes d’un ruisseau, d’une crique ou d’une rivière. Il est relativement facile à installer et tout ce dont vous avez besoin, c’est de quelques plombs, d’un émerillon, d’un hameçon préalablement attaché et de vos vers. Les vers vivants qui sont fixés à l’aide d’un hameçon et qui s’écoulent avec l’eau finissent par avoir l’air naturel pour les poissons et pourraient facilement devenir votre forme de fixation préférée.

Les appareils à bulles et à mouches sont un excellent moyen d’utiliser efficacement les mouches artificielles dans les lacs. Il s’agit d’un émerillon, d’une bulle de lancer, d’une mouche artificielle et d’un bas de ligne conique. Les mouches sèches et humides peuvent être utilisées avec ce matériel car il est idéal pour la pêche à la truite dans des eaux qui sont plutôt calmes comme les étangs et les lacs.

La troisième installation la plus efficace pour la pêche à la truite est la Nymph Rig. Il est extrêmement similaire à l’hameçon collectif, mais sans l’appât ni l’hameçon collectif. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un émerillon, de quelques plombs de pêche, d’une nymphe artificielle et d’un bas de ligne effilé. Ce montage doit être utilisé en eaux courantes et est réalisé en attachant un émerillon à une extrémité de la ligne et un bas de ligne à l’autre. La nymphe est ensuite ajoutée à l’extrémité du bas de ligne et les plombs de pêche sont ensuite utilisés comme poids pour la ligne qui se trouve au-dessus de l’émerillon. Le but est d’avoir la bonne quantité de poids pour que le gréement touche le fond de la rivière sans s’accrocher.

Lorsqu’il s’agit d’utiliser des gréements pour la pêche à la truite, ces trois méthodes sont extrêmement efficaces. Si vous ne les avez pas encore intégrés dans votre routine de pêche à la truite, vous passez à côté d’une expérience de pêche que vous n’avez pas encore vécue !

Related Post